Hey!

Rêveuses, futures mariées, témoins de choc... bienvenue sur mon blog! 

UN MARIAGE AU CHÂTEAU : JUSTINE ET ALESSIO

UN MARIAGE AU CHÂTEAU : JUSTINE ET ALESSIO

Lorsque Nicolas (Nicolas Launay Photographie) m'a contactée pour me parler du mariage de Justine et Alessio j'ai tout de suite été séduite, un mariage franco-italien... forcément j'adore ;)

Ces deux-là sont les gérants d'un magnifique château dans l'Oise et c'est donc tout naturellement qu'ils s'y sont mariés. Une cérémonie sous un arbre centenaire, des mariés entourés de leurs deux petits garçons à croquer... que du bonheur! Je les laisse nous raconter leur grand jour...

Qui êtes vous ?
Elle: Justine, chti, 35 ans, gérante d’un beau château dans l’Oise avec son mari.
Lui : Alessio, napolitain, 40 ans, gérant d’un beau château dans l’Oise avec sa femme.
Nous nous sommes rencontrés il y a 8 ans lorsque nous travaillions dans un Palace de la Côte d’Azur. Nous avons 2 petits garçons : Edouard, 4 ans, et Gabriel, 10 mois.

Parlez-nous de votre mariage.
Nous avons voulu un mariage romantico-champêtre en toute simplicité, chez nous et entourés de notre famille et de nos amis proches. Surtout pas un mariage guindé avec 300 personnes que nous ne connaissions pas. C’est l’avantage de se marier « tard », on n’est pas obligés d’inviter les potes de nos parents qu’on a vu deux fois dans notre vie. Pas de queue de pie donc ni de chapeau haut de forme, mais plutôt de la toile de jute un peu partout, du tulle, du kraft, des ballons blancs, un robe courte très jolie mais pratique pour la mariée, et un beau costume bleu pour le marié. Le tout accompagné de ballots de paille et de fleurs « du jardin », un paradis !!! Nous avons la chance d’habiter et de travailler dans un magnifique château : le lieu était tout choisi. De plus, avec nos 46 chambres, nous avons pu loger tout le monde.

Nous avons choisi de nous marier le 7 mai car cela nous permettait, avec le pont, de pouvoir avoir les gens avec nous sur plusieurs jours. Chose plus pratique pour la famille italienne d’Alessio et les témoins de Justine venues de Londres et de Hong-Kong. Par chance, nous avons eu un temps fabuleux et tout a eu lieu dehors : la cérémonie civile (merci au Maire d’avoir fait l’échange des alliances au château), et la prière des époux (merci aussi au Père Serge) sous le tilleul centenaire, suivi du cocktail dans la cour centrale du château.

Je me suis principalement inspirée d’idées sur Pinterest, et nous avons tout fait nous-mêmes (avec l’aide de notre super fleuriste Loïc bien sûr, un artiste !!!) : les mots dans chaque chambre d’invité avec le petit cadeau, la déco des tables et des extérieurs, les panneaux d’indication, le bar à limonades, le photobooth… tout y était !

Si vous ne deviez garder qu’un souvenir, qu’un instant de votre mariage ?
Elle : l’arrivée au château avec la haie d’honneur et les petites bulles qui volent un peu partout. Au dernier moment, le maire nous a annoncé qu’il ne pouvait plus nous marier au château mais que nous devions obligatoirement passer par le stade Mairie. Tant pis, sans aucun stress, nous avons pris la décision d’y aller avec notre famille et nos témoins, et tous les autres convives invités au château à 16h nous attendraient donc avec une haie d’honneur et des petites bulles à notre retour : magique !!!

Lui : la cérémonie sous le tilleul centenaire. Nous avions confectionné avec notre fleuriste une magnifique arche de fleurs, et les ballots de paille des invités qui nous regardaient échanger nos alliances a été pour moi le moment le plus intense.

Le petit détail qui a fait la différence :
La simplicité ! Et avoir autour de nous que des personnes qui étaient heureuses d’être là.
Notre mariage a réellement été unique, car nous étions chez nous, avec les gens que nous aimons profondément, et nous avons tout fait comme nous le souhaitions. De plus, le fait que tout le monde dormait sur place a permis à chacun de profiter de chaque instant, et surtout, de rester le lendemain autour d’un brunch dans le jardin.

A refaire, vous changeriez quelque chose ?
Non, rien ! Tout s’est passé comme nous le souhaitions. Nous avons eu un bol inouï. Nous nous étions imaginés quelque chose dans nos rêves, nous avons eu la chance de l’avoir !!!
S’il y avait une toute petite chose : je ne lancerais pas le photobooth dès le début de la soirée : au final, à l’ouverture de notre danse, peu de monde sur la piste car tous en train de faire les fous dans l’autre pièce avec les déguisements !!! Et comme nous étions sur notre petit nuage, nous ne nous sommes rendus compte de rien.

Et la demande c’était comment ?
Elle : Alessio étant originaire de Naples, il m’a emmenée visiter sa ville un an avant le mariage et m’a fait une surprise sur les hauteurs de la ville avec une vue imprenable sur le Vésuve ; le tout accompagné d’un très joli bouquet de fleurs, magique !

La bague, elle a un petit secret?
Encore une fois, la simplicité ! Avec juste nos prénoms et la date de notre mariage gravés à l’intérieur. Le plus mignon, réellement, c’était le petit coussin sur lequel elles étaient disposées, cousu main par l’une de nos maîtresses de maison qui travaille avec nous. Un merci tout particulier donc à Christelle.

Votre robe ! Dites-nous tout !
Je voulais au départ une belle robe longue de princesse toute en dentelle et avec un beau dos nu. Mais après plusieurs essayages, je me suis rendue compte de la non praticité de la chose, et surtout, je me sentais totalement déguisée !!! J’ai donc changé mes plans et j’ai essayé une petite robe courte, bingo c’était ce qu’il me fallait (en plus je suis petite). Les sœurs Vermeulen m’ont très bien conseillée, et j’ai choisi une petite robe courte dos nu blanche et une dentelle guipure manche longue avec un gros nœud de soie dans le dos que j’ai pu enlever pour la soirée.

Un petit conseil pour l’organisation et pour bien vivre le jour J ?
Nous avons adoré tout faire nous-mêmes, ça prend du temps évidemment, mais c’est tellement plus plaisant. Comme tout a eu lieu au château où nous vivons et travaillons, nous avons décidé de tout, même du menu avec notre Chef qui nous a littéralement régalés.
Par contre le Jour J, il faut se faire aider pour régler tous les petits détails de dernière minute, et mon fleuriste a bien eu raison d’insister sur le fait que je n’aurais pas le temps de fleurir mes tables moi-même !!!

Parlez-nous de vos prestataires
Mon fleuriste : Loïc d’ARGEVIL à Compiègne, un vrai artiste ! Nous avons la chance de travailler avec lui depuis plusieurs années, j’ai donc naturellement fait appel à lui. Il a compris tout de suite ce que je voulais : quelque chose de simple, de blanc et de vieux rose, comme si nous venions de cueillir des fleurs dans le jardin. Pour ma couronne et celle de ma demoiselle d’honneur, idem, je lui ai fait entièrement confiance en lui expliquant rapidement ce que je désirais, et elles ont été parfaites !

Mon photographe : une vraie rencontre, un talentueux jeune homme : Nicolas Launay ! Toutes les personnes qui sont allées sur son site n’ont eu qu’un seul mot à la bouche : MAGNIFIQUE / SPLENDIDE. J’ai eu beaucoup de chance de le trouver sur internet, et après une belle discussion au château quelques mois précédant le mariage, le tour était joué et nous n’avons pas été déçus. Je le recommande vivement. Il est sympa, discret, sensible, doux et dynamique à la fois, un vrai bonheur.

Ma coiffeuse à domicile : Carine de Secret pour Pl’hair à Ressons-Sur-Matz.
Ma robe : Victoire Vermeulen dans le Nord.
Ma déco : inspirations sur Pinterest, courses chez Action et Floralux en Belgique.

Le lieu : Notre château dans l'Oise / Photos : Nicolas Launay / Les tenues : Elle : Victoire Vermeulen Lui : Hugo Boss / Coiffure et maquillage : Carine de Secret pour pl'hair à Ressons-sur-Matz / Le traiteur : Le chef de notre château / La décoration : Nous-même et nos proches / Fleuriste : Loïc d’Argevil à Compiègne.

♥ Camille.

LE SITE INDISPENSABLE POUR VOTRE PLAN DE TABLE

LE SITE INDISPENSABLE POUR VOTRE PLAN DE TABLE

LA PETITE ROBE PARFAITE PAR STÉPHANIE WOLFF

LA PETITE ROBE PARFAITE PAR STÉPHANIE WOLFF